Chargement en cours…
idées reçues Saint-Pierre et Miquelon

10 (fausses) idées reçues sur Saint-Pierre et Miquelon

Halte aux idées reçues ! Quand on ne connait pas, ou qu’on connait mal on a tendance à croire, et à dire, des bêtises. On adore gonfler le trait et en faire des tonnes. On est tous comme ça; c’est normal. C’est pour ça qu’approximation et exagération font souvent bon ménage. Lecteurs assidus de l’Heure de l’Est, vous êtes au bon endroit pour que ça ne vous arrive pas !

Ile aux Marins

 

Cher lecteur, ami (en devenir ou accompli) de Saint-Pierre et Miquelon, voilà de quoi rétablir l’image que tu te fais de nos petites îles. Quand tu auras lu cet article tu pourras briller en société en ta qualité nouvellement acquise de spécialiste es-Saint-Pierre et Miquelon. Ne t’en prive surtout pas. Répands la bonne nouvelle.

1. A Saint-Pierre et Miquelon, il fait chaud

Ah ! on a tous notre petite anecdote d’une personne rencontrée et qui s’exclamait en nous regardant (gardant toutefois pour elle ses doutes devant cette pâle carnation) “ah ! quelle chance, la plage, les cocotiers … des îles paradisiaques”.

Paradisiaques, oui. Chaudes non. Quel statut particulier que le nôtre, exotique parmi les exotiques : LE territoire non tropical parmi toutes ces îles du soleil de l’outremer français.

2. A Saint-Pierre et Miquelon, il fait froid

Non plus … en fait. Et non, nous ne sommes pas des pingouins. Non, nous ne vivons pas sur une banquise. On ne le dira jamais assez : nous sommes à la même latitude que Nantes. Bien sur, c’est réducteur et ça décrit assez mal notre réalité: si notre climat est subarctique, celui de Nantes ne l’est pas. Mais il faut juste de la mesure: ni glacial, ni tropical. TEM-PÉ-RÉ, – mais avec beaucoup de vent. BEAU-COUP de vent.

3. Saint-Pierre et Miquelon est perdu au milieu de l’Atlantique

Saint-Pierre et Miquelon
Au coin des rues Louis Pasteur et Boursaint – Chez Julien

Prenons l’Atlantique … recherchons son milieu … y voit-on Saint-Pierre et Miquelon ? non !

Premier indice !

Par définition, ce qui est “perdu” ne peut être localisé. Par exemple avec la phrase “J’ai perdu mes clés” on veut dire qu’on ne sait plus ce qu’on a fait de ces foutues clés et qu’on va devoir appeler un serrurier pour rentrer et que ça va nous coûter un bras. Ça, c’est ce que veut dire “perdu”. Je précise que c’est une mésaventure qui n’arrivera pas à Saint-Pierre et Miquelon, et c’est pour ça qu’il n’y a pas de serrurier : ici on ne verrouille pas les portes des maisons. Mais à défaut d’être perdue voilà que je m’égare …

Saint-Pierre et Miquelon n’est pas au milieu de l’Atlantique mais sur un “bord”: sur la côte est du Canada, à une vingtaine de kilomètres au sud de l’île de Terre-Neuve, elle-même pas perdue non plus. Et surtout nous savons très précisément où nous nous trouvons, techniquement, nous ne sommes donc pas PERDUS et ceux qui le disent sont mal renseignés.

Attention, on entend aussi souvent la variante “perdu dans les brumes de l’Atlantique”. C’est pour ajouter une touche de mystère.

Précision: nous sommes SOUS le gros point noir sur cette carte ! beaucoup plus petits que ça !

4. Les gens de Saint-Pierre et Miquelon ont un accent québécois

Alors ça, c’est surement ce qui m’exaspère le plus. Nous n’avons pas une once d’accent québécois !!!  A la limite un accent qui nous est propre, et même deux, un à Saint-Pierre et un autre à Miquelon, mais surement pas la moindre intonation canadienne. Et d’ailleurs je ne vois pas comment ça aurait pu nous arriver : nous n’avons pas de contacts réguliers et fréquents avec le Québec. Certes, nous recevons des chaines québécoises. On n’a pas besoin de sous-titres pour comprendre les Têtes à Claques, mais ça s’arrête là. Si on veut vraiment nous trouver un accent il faut plutôt aller chercher dans les consonances de la Normandie et du Nord de la France. Pour le vérifier écoutez régulièrement les journaux télévisés de Saint-Pierre et Miquelon

5. A Saint-Pierre et Miquelon, on est tous des pêcheurs.

Saint-Pierre et Miquelon
Les casiers à crabe des neiges

Tous pécheurs ? j’en ai bien peur.

Tous pêcheurs ? non.

Rappelons au passage que c’est en 1992 que l’époque de la grande pêche s’est terminée pour nous. Il y a 25 ans. Bien sûr on trouve toujours des gens qui pratiquent la pêche à la morue, et à d’autres espèces, mais ça n’a plus rien à voir avec ce que nous avons connu dans les années de gloire de l’archipel et ça ne représente plus qu’une petite partie des actifs.

En revanche, c’est surement ici que la densité d’immatriculations d’embarcations de loisir /habitant/KM2 est la plus forte. De mémoire il y en a plus de 600 pour moins de 6000 habitants; et ça, ça fait beaucoup de petits bateaux qui vont sur l’eau …

6. A Saint-Pierre et Miquelon, c’est mort, il n’y a rien à faire

Saint-Pierre et Miquelon
En route vers le Cap au Diable

Franchement, c’est normal de penser ça et c’est assez difficile de concevoir que sur des territoires aussi petits il y ait tant à faire. Mais c’est pour ça que nous sommes EXTRAORDINAIRES !!!

Certes avec des gars comme Chateaubriand qui nous nomme “le pays des ombres” dans Mémoires d’Outre-tombe ou L-F Céline qui nous décrit comme ” l’île la plus pauvre et la plus désolée du monde – c’est tout ce qu’il nous reste du Canada, de notre grandeur – c’est l’Ile-Reproche” (gloups!) on part avec un handicap. En lisant l’Heure de l’Est vous apprendrez tout ce qu’on peut faire dans l’archipel et dans des conditions très favorables (petits effectifs, pas cher, encadrants au top) mais ça serait beaucoup trop long ici. Pour le moment, je ne peux que vous conseiller fortement d’aller visiter régulièrement le site www.cheznoo.net sur lequel les gens d’ici publient tout. Vous n’allez pas en revenir !

7. Saint-Pierre et Miquelon, c’est une seule île.

C’est 8 îles (nous on appelle “île” un peu n’importe quel bout de terre qui sort de l’eau mais c’est pour ça qu’on arrive à 8) Saint-Pierre, Miquelon, Langlade, l’île aux marins, ce sont les principales;

et on peut rajouter le Grand Colombier, l’île aux Vainqueurs, l’île aux Pigeons, l’île aux Massacres … et ça fait 8. Un archipel. Avec une toute petite ville sur Saint-Pierre et un village sur Miquelon mais aussi beaucoup de monde à Langlade (seulement l’été) et quelques résidents, exclusivement estivaux également, à l’île aux Marins.

8. Quand on vit à Saint-Pierre et Miquelon, on peut facilement aller au Canada

Ah ! si j’étais riche !… comme le dit la chanson. Si j’étais riche, je pourrais souvent aller au Canada. Mais malheureusement c’est beaucoup trop cher pour aller passer le weekend dans les provinces voisines et personne ne le fait. Il faut compter environ 350 euros pour un AR sur Halifax, en Nouvelle-Ecosse, le gros aéroport le plus proche de nous. Le prix est en baisse ! Ce n’set plus si cher que ça, après tout. Ça va une fois de temps en temps, mais pas aussi souvent qu’on aimerait le croire quand on regarde une carte… Par contre l’été on peut aller en bateau sur la côte sud de Terre-Neuve, c’est moins cher.

Hôtel Nuits Saint-Pierre

9. A Saint-Pierre et Miquelon, les gens ne sont pas de “vrais” français

Et on serait des quoi alors ?…

Ben oui ! c’est toute la beauté de l’affaire, on est autant Français que les gens nés dans l’Essonne ou à Cordes-sur-Ciel ! oui ! Et on a le même  passeport bordeaux, les mêmes euros et tout et tout. Et non, on n’est pas “à demi canadien” et on n’a pas spécialement envie de le devenir non plus. Je pense qu’on est bien comme on est, et on est super fier d’être français (un sentiment qui se perd en métropole, je trouve) et on trouve que la France c’est BEAU !

10. Saint-Pierre et Miquelon c’est là qu’on envoie les vilains fonctionnaires

Pour les punir.

Ça serait comme le bagne de Cayenne, mais juste pour les fonctionnaires, quand ils n’ont pas été bons. Vous n’avez jamais vu ça dans une série ? c’est une petite phrase qui passe d’un scénariste à l’autre … “Alors vous, Machin, avec ce bordel que vous nous avez foutu, vous allez être muté à Saint-Pierre et Miquelon !” Mais c’est là que Machin, s’il était un peu plus finaud, devrait bondir de joie “Muté à SPM !!!! quelle chance !” (ce n’est jamais arrivé, ça plomberait l’effet).

Je ne donnerai pas de nom mais des fonctionnaires qui pleurent en partant, comme dans Bienvenus chez les Ch’tis, il y en a plein plein plein … Et vous voulez savoir pourquoi ? eh bien abonnez-vous donc à l’Heure de l’Est.org, et vous saurez !

Article paru pour la première fois dans laviesurlecaillou.com le 25 septembre 2017
Saint-Pierre et Miquelon
Touche de parme, pas loin du Fronton Basque

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17 comments

  1. Bonjour,
    Moi je suis un dès fameux fonctionnaires “punis” qui va venir sur SPM. Et franchement j’ai fait ma demande de mutation car j’aime le voyage, je suis déjà allé en Guyane et a Saint MARTIN, et j’ai demandé SPM avec envie. Et plus je me renseigne sur SPM, plus j’ai hâte d’y aller.
    Je véhicule dans ma petite tête quelle idées fausses, mais je suis sur que SPM va me plaire.
    Maintenant ce qui est drôle c’est que tous mes collègues (fonctionnaires) et mes amis me disent que je suis fou, et moi je les invite à venir passer des vacances sur SPM !!! Il est vraiment dommage que SPM est cette mauvaise réputation (froid et île de punition), mais la Guyane c’était pareil et j’en ai un excellant souvenir.
    Je suis vraiment enthousiasme et ravi d’être muté à SPM (et ce fut une demande personnel de ma part, je tiens à l’écrire !).
    Merci pour l’article et les renseignements.

    1. Bonjour,
      Moi aussi je suis un métro qui est s”est auto-punis ! Venir ici à toujours été une évidence.Je ne saurais l’expliquer.Cette identité d’îlien me fascine.
      J’ai visité Belle-île,Batz,Bréhat,Noirmoutier,Groix,Yeu et bien d’autres…Il me manque Sein est c’est prévu cet été.
      J’y suis déjà dans ma tête !Effectivement les collègues me prennent pour un fou mais certains me disent qu’ils viendront me voir alors….
      Vite mon billet d’avion !

      1. saint pierre et miquelon n est pas une punition c ‘est tres joli une tres belle nature evidemment c’est petit et on rencontre toujours les memes gens un peu dur quand on vient d’une grande ville mais les gens y sont gentils et acceuillant c’est une ambiance familiale et festive

    2. Bonjour,un autre fonctionnaire qui s’est auto-punis ! J’arrive en décembre et le temps me semble bien long.j’ai hâte d’arriver.effectivement mes collegues me disent que je suis fou et la famille se pose des questions.pour moi pourtant c’est une evidence.La recherche d’une qualité de vie disparue en métropole et attiré depuis toujours par les îles comme Belle-île,Brehat,Groix,Barz.La recherche d’une nature préservée et la proximité du Canada ont fini de me convaincre.

    3. Bonjour,

      Encore un autre fonctionnaire que se punis tout seul et qui a hâte d’arriver à Saint-Pierre.Que d’idées reçues sur cet endroit!.Cette destination est pour moi une évidence.J’adore le charme des îles et le caractères des îliens.J’ai presque visité toutes celles qui entoure la métropole.De Porquerolles à Belle-île en passant par Groix ou Batz. Me maque que Sein et c’est pour cet été !
      Je ne saurais expliquer l’attirance pour ce lieu.Les paysages magnifiques,la faune et la flore sauvages,les habitants,la tranquillité,la qualité de vie.
      On me prends pour un fou mais pas d’inquiétude,je sais ou je vais.Vite mon billet !

  2. Surprise ce matin dans l’émission “Le jeu des mille euros”
    Question super-banco : “LANGLADE, (épelé L A N G L A D E) est une ile d’un archipel, lequel ?
    Les candidats, sans l’ombre d’une hésitation : Saint-Pierre et Miquelon ! …..
    Comme quoi ….. C’était dans un village du centre de la France, dans l’Allier je crois
    Je ne sais plus si dans la question il avait juste archipel, archipel français !

    1. Merci Gilles ! Si ce n’est pas déjà fait, abonnez-vous à l’Heure de l’Est pour ne rien manquer de la suite et en apprendre plus sur toute notre belle région 🙂

  3. Salut Patricia !

    J’ai même entendu PIRE ! Un journaliste de métropole qui disait à la radio “……. et SPM, plongé NEUF MOIS sur douze dans la nuit hivernale ….”

    Alors …. On n’est même pas sur la terre, parce que, plus de 6 mois de nuit c’est impossible. Donc on doit être sur une autre planète.

    Un jour un animateur radio, métropolitain également, parlant de SPM, nous situait au Sud du Labrador ! Bon, là ce n’est pas faux, mais, est-ce qu’on dit
    que l’Espagne est au sud de la Scandinavie ?

    1. Roger, on aurait dû collectivement travailler sur un florilège des plus grosses bourdes énoncées à propos de Saint-Pierre et Miquelon ! Qu’on se lirait en fin de repas pour bien rire …

  4. Très bel article cela remet bien notre archipel dans son contexte Nous passons depuis la retraite les hivers au Pays Basque et nous avons souvent entendu ces erreurs de cocotiers bravo Patricia

    1. C’est bien de pouvoir partir de Saint-Pierre et Miquelon pour réussir à mettre les choses en perspectives. Et pour rétablir la vérité quand on en a l’occasion !

  5. SUPER !! Un texte très imagé et cela décrit très bien la vie sur les îles Saint-Pierre-et-Miquelon . Je suis québécoise qui vit a Saint-Pierre-et-Miquelon depuis 8 ans et J’ADOREEEE
    Vous n avez pas du tout l accent québécois et encore là J’ADOREEEE votre accent et surtout vos expressions st-pierraise !! La vie ici est extraordinaire, les st-pierrais sont très accueillant !
    Je me suis tellement bien adapté que j ai même acheté une maison sur Langlade, trop BEAU aussi là bas
    Merci pour ce beau moment de lecture

  6. Extraordinaire cet article, j’adore ! Si seulement ça remettait les pendules à l’heure !
    Je suis toujours agréablement surprise quand un métropolitain est capable de situer notre archipel et en 50 ans j’en ai entendu des âneries !
    Bravo les filles, continuez comme ça ! Bonne fin de semaine, bises Anne-Marie

Qu'en pensez vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :