Chargement en cours…
une longévité record pour la palourde noire

La palourde noire : une longévité record !

 

Un centre de recherche scientifique bientôt installé à Saint-Pierre et Miquelon

En 2006, des scientifiques de l’université de Bangor au Pays de Galles étaient formels : ils avaient étudié une palourde âgée de 507 ans. Elle avait été pêchée dans les eaux islandaises. La même espèce vit dans des eaux aussi froides, ici … autour de chez nous ! Pour le moment, le plus vieux spécimen étudié à Saint-Pierre et Miquelon, par Pierre Poitevin, avait 140 ans. Un bébé, donc. Vu la longévité de l’espèce, on en est sûr : il y a des palourdes aussi vieilles que MING dans la région Atlantique. Les scientifiques de la future plateforme de recherches vont probablement se pencher sur ce sujet passionnant.

Du coup, la chaudrée de palourdes prend un tout autre aspect, non ?

Il y a quelques jours la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Frédérique Vidal était de passage sur Saint-Pierre-et-Miquelon avec la ministre des outremer, Annick Girardin.

Elles ont annoncé la création d’une plate-forme de recherches à Saint-Pierre et Miquelon en collaboration avec l’université de Bretagne occidentale.

Une aubaine pour les chercheurs du monde entier : « Il y a des choses incroyables, voire uniques au monde à observer par ici » d’après Herlé Goraguer, le délégué du centre de recherche français Ifremer.

 

Parmi les sujets les plus étonnants :  la palourde noire, à la longévité record !

Très commune autour de Saint-Pierre et Miquelon et de Terre-Neuve, elle est à ce jour l’animal qui détient le record absolu de longévité.

Des chercheurs ont attesté l’âge de 507 ans pour une palourde pêchée près de l’Islande. Dans nos eaux, nous avons la même espèce, les chercheurs sont formels : il est certain que des spécimens aussi âgés ou encore plus vieux vivent dans notre région.

Une chronologie qui donne le tournis !

Cette palourde est née en 1499 ; sous la dynastie chinoise MING, d’où son surnom, Ming.

Ça veut dire qu’elle avait :

  • 4 ans quand Leornard de Vinci a commencé à peindre la Joconde
  • Elle avait 20 ans quand Magellan a débuté son tour du monde
  • 35 ans quand Jacques Cartier a pris possession du Canada pour François 1er
  • La palourde Ming avait 133 ans au moment du procés de Galillée et 290 ans à la Revolution Française.
  • Elle avait l’âge vénérable de 419 ans à la fin de la 1ere guerre mondiale et enfin, en 2006, quand malheureusement les chercheurs ont mis fin à sa longue, très longue vie, Luc Besson sortait Arthur et les MiniMoys !

Les palourdes ont beaucoup à apporter à la science, en particulier sur notre connaissance de l’évolution du climat.

En tout cas une chose est déjà certaine :

Le froid conserve !

 

image pinterest pour la palourde noire
épinglez pour ne pas oublier !

 

Qu'en pensez vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.