Chargement en cours…
Les ployes du Madawaska

Les ployes : cousines des crêpes

La ploye brayonne, ça vous dit quelque chose ?

Non ? Rien du tout ?

Alors, à votre avis, ça serait ….

  • un poisson plat que l’on mange en friture ?
  • une fleur qui fleurit en automne ?
  • un type de pliage de serviette ?
  • une spécialité culinaire du nord du Nouveau-Brunswick ?

Ah ! … je vois d’ici quelques mines interrogatives…  Vous n’aviez jamais entendu parler ni de « Ploye » ni de « Brayonne » ? Continuez à lire ! Ne manquez pas cette occasion d’apprendre deux nouveaux mots d’un coup ! Et deux mots avec un Y, pour les joueurs de scrabble ça n’a pas de prix !

Petit retour en arrière : il ne vous aura pas échappé que la Chandeleur c’était cette fin de semaine passée.

Je ne sais pas si vos réseaux sociaux ressemblaient aux miens mais, personnellement, j’ai vu défiler tellement de piles de crêpes  que je n’ai pas eu besoin d’en faire à la maison : les photos m’ont suffi. La Chandeleur a donc été dignement fêtée et je me suis souvenue de cette petite crêpe bien spéciale qu’on prépare dans la région d’Edmundston, au Nouveau-Brunswick : la ploye.

C’est un peu comme la râpure de la Baie Sainte-Marie, si vous ne passez pas par Comeauville, vous n’en entendrez jamais parler !

Crêpes, pancakes et ployes : c’est la même famille !

Si à la Chandeleur, on mange des crêpes, dans le Nord du Nouveau-Brunswick, on mange des ployes (prononcez ploïe comme … « Hanoï »)  toute l’année.

La ploye est une recette traditionnelle issue de l’héritage acadien du Madawaska. Les Acadiens de là-bas, on les appelle les Brayons. Vous me suivez ?

Besoin d’info sur l’Acadie >>>> Voici 5 choses à savoir absolument !

La Ploye Brayonne est donc une sorte de crêpe qui se fabrique chez les Acadiens de la région de Madawaska et Edmunston. C’est tellement populaire que depuis une vingtaine d’années il y a le Festival de la Ploye qui se tient à Fort Kent, dans le Maine, juste de l’autre côté de la frontière.

Et dire que vous étiez passés à côté jusqu’à présent !

Les Ployes spécialité culinaire du Madawaska

Une origine très populaire

Comment fabrique-t-on les ployes ? Difficile de faire plus simple.

La réponse facile est : on mélange de la farine de sarrasin avec de l’eau et hop, c’est prêt !

Ça explique une partie du succès.

Sarrasin : il faut bien choisir son grain

En fait, c’est un peu plus compliqué que ça.

D’abord parce qu’il y a sarrasin et sarrasin. Comprenez, sarrasin noir ou sarrasin vert. Ce sont deux espèces différentes; Dans les deux cas des plantes faciles à faire pousser et qui ne sont pas des céréales  comme le terme « blé noir », l’autre nom du sarrasin noir, pourrait le laisser croire.

Le Sarrasin vert une plante de la même famille que l’oseille ou la rhubarbe (les olygonacées). Elle a pour caractéristique de pousser dans des sols pauvres et peu fertiles. Bien pratique pour les familles nombreuses « à revenu limité » des siècles passés, on l’a d’ailleurs longtemps appelé « le pain des pauvres« .

Alors pour faire des ployes, vous choisirez de la farine de sarrasin vert. Il est, m’a-t-on dit, plus moelleux que le noir et c’est ce qui donne cette belle couleur jaune. Et puis si vous utilisiez du sarrasin noir, vous obtiendriez une galette bretonne, et pas une ploye.

Sans gluten ! Alleluia !

Au Nouveau-Brunswick, les ployes sont plus populaires que les crêpes !
Vous êtes sur Pinterest ? épinglez ! merci 🙂

Et c’est aussi ça l’autre bonne nouvelle pour tous les « sans-gluten » et « sans-lactose » de ce monde : le sarrasin ne contenant pas de gluten la ploye pourra être consommée par tous.

Pas d’oeufs ni de beurre dans la pâte. Donc c’est AUSSI végan. Ouf ! La ploye a encore de beaux jours devant elle !

Ça, c’est pour la recette traditionnelle. On trouve souvent des recettes qui utilisent également une portion de farine blanche ajoutée à la farine de sarrasin vert.

Où acheter la farine ?

La farine à ploye est produite dans la région du Madawaska, au Pays des Ployes.

C’est un peu ça le problème, vous n’en trouverez pas partout dans la région atlantique … Si vous réclamez de la farine de sarrasin vert à votre épicier il vous regardera peut-être avec des yeux ronds.

En revanche, ne perdez pas espoir et demandez lui de « La Brayonne » ou de « La Ploye », les autres noms de cette farine. Si vous êtes au Nouveau-Brunswick, il en aura certainement. Ces farines là sont des mélanges prêts à l’emploi.

Si vous n’y êtes pas, ça veut dire qu’à votre prochain voyage dans l’Acadie des terres et forêts vous devrez en acheter quelques paquets. Ou bien vous la commanderez en ligne…

T’as d’beaux yeux, ma ploye !

Enfin, un petit mot sur la cuisson : la ploye a la particularité de ne pas être tournée. On ne fait pas sauter les ployes !

Vous verrez que la pâte fait des petits trous quand elle cuit, on appelle ça des yeux

On mange les ployes avec les mêmes accompagnements que les crêpes ou les galettes bretonnes. Soit sucré, soit salé.

 

 

image pinterest pour Les Ployes

 

2 comments

  1. « Crêpes, pancakes et ployes : c’est la même famille ! » San oublier le Pfannkuchen ! Cela me rappelle une scène de téléfilm dans laquelle un cuisinier cite divers noms de crêpes du monde.

    Au fait, comment dégustez-vous la crêpe photographique : avec de la confiture, du fromage ?…

Qu'en pensez vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.