Chargement en cours…
Système de son

Thierry Ruel ou la quête du son parfait

À la base, Thierry Ruel est un musicien. Pas surprenant donc qu’il soit passionné par le son. Spécialiste audio à la radio et à la télévision, accordeur de piano, il réfléchit depuis des décennies au son: comment l’enregistrer au mieux,  comment le diffuser et comment en améliorer l’écoute. Une quête qui connaît aujourd’hui son aboutissement.

RUEL

Système de son
Thierry Ruel

C’est peu dire que je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre en allant rencontrer Thierry pour lui parler de sa nouvelle entreprise. Malgré mes années de journalisme et un cadreur obsédé par la qualité du son de mes reportages télé, je ne suis pas une experte. À peine ai-je pu distinguer un changement de qualité entre le son de mon premier système audio et le nouveau!

Alors, quand ce jeune Saint-Pierrais passionné, maintenant fier résident du Nouveau-Brunswick, m’explique que son système audio « résidentiel, de luxe » est un système ligne-source, large-constante dispersion et modulaire, vous m’aurez compris, ce n’est pas clair! Mais quelle importance, les experts et les passionnés du son, eux, savent de quoi il parle et ça les intéresse au plus haut point.

Moi, ce qui me fascine plutôt chez Thierry et chez RUEL, c’est l’aventure humaine. C’est qu’un jeune homme issu d’un endroit isolé (c’est le moins qu’on puisse dire!) comme Saint-Pierre et Miquelon, ait eu l’idée d’un système de son unique au monde. C’est que son environnement social et familial l’ait encouragé à y croire et qu’à son arrivée au Canada, des institutions comme le Conseil national de recherches Canada y aient cru et l’aient aidé à travailler son projet.

À la recherche de la beauté

système de son

Arrivé à Dieppe, Nouveau-Brunswick en 2012 avec sa famille (nous vous avons déjà parlé de son épouse Isabelle, artiste-peintre sur porcelaine), Thierry crée RUEL. Bientôt apparaît RUEL R+, un système audio unique, né d’une technologie que Thierry préserve jalousement car c’est une première mondiale.

Il aurait pu viser la grande diffusion pour ce produit unique et suivre les standards habituels de l’industrie (pensez colonne de son noire, rectangulaire et assez laide, merci!). Mais non, – et là encore on reste ébahi – Thierry se dit que, tant qu’à faire, son système pourrait être également une oeuvre d’art, réalisée avec de beaux matériaux, de belles couleurs et « fait-main ».

Système de son

Jugez vous même! Le système de son (c’est la colonne rouge) se fait discret pour ceux qui le souhaitent et de toute beauté pour ceux qui choisissent de l’intégrer à leur décor. L’arrondi est parfait, le rouge est profond (il faut 9 couches de teinture pour arriver à cette couleur). La couleur met bien en évidence les veines du bois de merisier qui entoure le système, la signature est sobre, bref, le design est impeccable.

Le pari du grand luxe

Système de sonRendu là, le choix était simple. Ruel R+ ne serait pas un produit de consommation courante, mais un produit de luxe, de grand luxe. Entièrement réalisé à la main, il n’est pas disponible à la vente immédiate, même dans les plus grands salons de l’audio, comme le Salon Audio Montréal qui vient  de se terminer.

Il faut le commander et patienter pendant qu’on le construit de toutes pièces, selon les désirs du client. Car ce système est modulable: plus vous voudrez un son parfait, plus les colonnes seront hautes, (et plus il vous faudra un compte en banque bien garni!).

Thierry explique d’ailleurs que l’intérêt vient souvent de designers d’intérieurs qui doivent intégrer un système de son dans leurs plans de décoration intérieure. Ils trouvent dans le RUEL R+ la réponse idéale aux exigences de leurs clients. Quand on n’a pas à se préoccuper des coûts, tout est possible, n’est-ce pas?

Une affaire familiale

Mais si vous vous imaginez pour autant que RUEL occupe un grand atelier et se donne des airs de grandeur, détrompez-vous! Ces merveilles naissent dans la modeste maison familiale à Dieppe, car la production est affaire de famille, du début à la fin.

Thierry, Isabelle et leurs quatre garçons mettent tous la main à la pâte, de la confection du système jusqu’aux réunions d’affaires de l’entreprise. Cela fait partie de la philosophie de vie de la famille et des valeurs que les parents souhaitent inculquer à leurs enfants.

système de son

Alors si c’est Thierry qui a peaufiné le concept et la technologie, les garçons coupent, poncent, assemblent sous sa supervision et Isabelle l’artiste assure la finition. Naturellement, c’est ensemble qu’ils viennent présenter RUEL dans les salons.

Système de son
Léo
système de son
Max

Au milieu de tout cela, les garçons vont à l’école (le plus grand est déjà aux études à Montréal), prennent des cours de musique, font du sport. Thierry accorde encore des pianos, « pour être utile, » m’explique-t-il, tandis qu’Isabelle poursuit son travail d’artiste-peintre-sur porcelaine dans un autre coin de la maison, lorsqu’elle n’est pas en train de laquer un système de son. Une vie normale, quoi, chez les Ruel!

et pour finir… une vision d’avenir

On pourrait penser, à juste titre, que le rêve familial est complet, mais non… Toute cette entreprise, tout ce travail vise un but ultime: celui de pouvoir contribuer de façon considérable et soutenue au bien-être de la société qui les entoure.

Selon Thierry et Isabelle, nos sociétés mettent beaucoup d’emphase sur le financement des activités sportives pour les jeunes mais trop peu sur leur développement artistique. RUEL vise donc, à terme, la mise sur pied d’une fondation pour financer l’enseignement des arts – et bien sûr, tout particulièrement, de la musique – chez les jeunes d’âge scolaire.

Si le système de son m’a épatée, l’ambition de la famille Ruel, elle, m’a émerveillée!

 

(Vous utilisez Pinterest? Merci d’épingler!)

Qu'en pensez vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.