Skip to main content

Pour ceux et celles qui, comme nous, ont grandi au bord de l’Atlantique Nord, là où les arbres ont renoncé depuis longtemps à monter droit vers le ciel et poussent dans le sens du vent, aller dans la vallée d’Annapolis, « la vallée » comme on dit en Nouvelle-Écosse, représente un dépaysement sans pareil.

Vallée d'Annapolis

Grand-Pré

À moins d’une heure de l’aéroport d’Halifax, juste après la petite ville de Windsor, on a tout à coup le sentiment d’avoir traversé l’Atlantique  pour arriver tout droit dans le bocage normand. Ce n’est pas pour rien que l’Acadie a commencé ici: un micro-climat y permet toutes sortes de cultures – légumes et fruits, céréales et surtout de la vigne, de la vigne partout.

Vallée d'Annapolis

Le site de Grand-Pré

Entre les vignobles, les champs et les vergers, on aperçoit, tout en majesté, le site de Grand-Pré, classé depuis 2012 au Patrimoine mondial de l’Unesco et derrière encore la Baie de Fundy célèbre pour ses marées: Là, deux fois par jour, plus de 100 milliards de tonnes d’eau se déversent dans le Bassin, ce qui représente une masse d’eau équivalente à toutes les rivières du monde.

Vallée d'Annapolis

Les belles pommes

 

À la belle saison et surtout l’automne, les marchés regorgent de produits frais – maïs, pommes, pêches, raisins, abricots, poires. Les vergers sont ouverts à la cueillette et les tables de restaurants croulent sous les produits locaux.

 

 

 

Françoise Enguehard

Françoise Enguehard

Native de Saint-Pierre et Miquelon, Françoise est établie à Saint-Jean de Terre-Neuve depuis plus de quarante ans. Journaliste (anciennement à Radio-Canada, aujourd’hui chroniqueuse pour l’Acadie Nouvelle) , auteure reconnue, bénévole de la communauté francophone de l’Atlantique (Présidente de la Société Nationale de l’Acadie de 2006 à 2012 et de la Fondation Nationale de l’Acadie depuis 2014), elle connaît intimement la région de l’Heure de l’Est, ses gens et les défis qu’ils relèvent au quotidien. Femme d’affaires, elle dirige VIVAT Communications, une firme spécialisée dans la traduction et les communications.

Répondre

Qu’elle est belle la vallée!

Pour ceux et celles qui, comme nous, ont grandi au bord de l'Atlantique Nord, là où les arbres ont renoncé depuis longtemps à monter droit