Chargement en cours…
Manger à Halifax

Bien manger à Halifax

C’est bien connu, à l’Heure de l’Est on aime Halifax! La capitale néo-écossaise regorge d’endroits historiques, charmants, sympathiques… et gourmands. On mange bien à Halifax! Et pour le prouver, on a demandé à un gastronome hors normes de nous faire faire le tour de ses meilleures adresses.  Suivez le guide… René Enguehard.

Présentation

J’ai grandi à côté d’une boulangerie et d’une église… Petit garçon piqué à la porte du fournil, je regardais les boulangers en action. Comme j’étais matinal, j’allumais le poêle de cuisine avant de sortir, soit pour chercher le pain ou pour servir la messe de 6 heures (j’étais enfant de chœur!). Cela a fait de moi un amateur de pain et un grand amateur de bonne bouffe (le côté religieux, lui, a perdu la bataille).

À la fin des années 60 j’ai habité un an à Halifax (juste après un passage, mémorable celui-là, à Saint-Jean de Terre-Neuve). Ce séjour dans la capitale néo-écossaise ne m’avait pas bien disposé envers cette ville, à l’époque très anglaise et froide. Ces dernières années, j’ai eu l’occasion d’y séjourner deux fois. Quel changement!

Petit tour d’horizon

Si, à Halifax, la chaleur humaine ne me semble toujours pas à la hauteur de celle de Saint-Jean, la ville, elle, a changé du tout au tout.

manger à Halifax
Les délices de la Vallée

Un grand marché fermier, situé tout à côté des quais pour les grands paquebots, offre une grande variété de produits locaux. Beaucoup de fruits et de légumes proviennent de la Vallée d’Annapolis et d’année en année, la variété augmente: poires, pêches, prunes sont de plus en plus présentes, herbes aromatiques et légumes sont abondants et variés. On trouve même du gingembre frais cultivé dans « la Vallée »!

boire à Halifax
Cidre Bulwark

Boulangers, bouchers, charcutiers y ont leur stand, ainsi que des petits restaurateurs qui y ajoutent leurs merveilleuses odeurs et saveurs d’Orient ou d’Extrême-Orient. Le bord de mer, autrefois peu accueillant, a été complètement reconstruit. Les quais en bois, très spacieux, sont bordés de magasins et de restaurants, un endroit parfait pour la promenade.

En fait, on trouve bars et restaurants  partout à travers la ville et, pour répondre aux goûts du jour, de nombreuses micro-brasseries s’y sont aussi installées.  Et comme la pomme est le fruit par excellence de la région, des cidreries sont nées, certaines jumelant les brasseries. Toutes offrent, avec leurs produits, des menus plus ou moins élaborés.

Le pain d’abord

À peine arrivé, je suis allé voir si la nouvelle boulangerie valait la peine qu’on s’y attarde. L.F. Bakery, située sur la rue Gottingen, est une vraie boulangerie française, une perle rare.

manger à Halifax
La boulangerie L.F. Bakery

Laurent, son propriétaire, est originaire de Normandie, pas très loin du pays de Vire, berceau de mes ancêtres. Après un séjour comme boulanger à Saint-Pierre et Miquelon, il a décidé de s’installer au Canada et ouvert les portes de sa boulangerie en septembre 2016.

manger bien à Halifax
Miam, Miam!

On y trouve tous les pains, viennoiseries, pâtisseries et sandwiches dignes d’une bonne boulangerie. Si vous êtes breton, le Kouign Aman (une pâtisserie à base de pâte à pain, de beurre et de sucre) vaut le détour! Oubliez les calories et plongez-vous dans les saveurs de beurre et de caramel… Ici, rien n’est industriel, Laurent utilise du Bio et refuse tous les produits déjà mélangés « prêts à cuire ». Croissants et petits pains au chocolat sont « pur beurre » et le chocolat de première qualité.

Aussitôt ma première visite, Halifax est remontée d’un cran dans mon estime.

Manger à Halifax: biryanis, tandooris et compagnie

manger à Halifax
Crédit photo: Rasa

Ma première visite gastronomique s’est passée dans un restaurant indien dans le coin de Dresden Row (L’Heure de l’Est vous a déjà parlé de ce quartier!). Le Rasa est un grand restaurant confortable, le service est rapide et amical et nous y avons découvert une excellente cuisine. La cuisson au tandoor est variée et les nans (et autres pains plats) délicieux. Vindaloos, biryanis, tandooris et dals sont tous délicieux. Seule ombre au tableau: le « Kulfi » ne figure pas dans la liste des desserts.

manger à Halifax

Un peu plus loin dans ce même quartier, nous avons aussi été séduit par le Blacksheep, un restaurant tendance, très dynamique, qui offre une cuisine moderne. On y revisite les sandwiches comme le Grilled Cheese, les boulettes de morue ou les encornets…

On y sert également de gros raviolis et des desserts de saisons (dans mon cas, j’ai choisi un gâteau à la rhubarbe et aux noix)

 

C’est à boire qu’il nous faut

bien manger à Halifax
Crédit photo: The Highwayman

De plus en plus de restaurateurs sont aussi des bars. C’est le cas du Highwayman, sur la rue Barrington. Tout en longueur, il peut se décrire comme un grand bar ou un petit restaurant. J’ai pu y savourer une Manzanilla, mon Xérès préféré.

Si vous aimez les cocktails, c’est l’endroit par excellence à Halifax! Vous y trouverez les classiques (Singapore sling ou Manhattan) mais laissez donc le barman vous confectionner une de ses spécialités. Asseyez-vous au bar et profitez du spectacle: la dextérité du maître-mélangeur est fascinante.

Le menu, d’inspiration hispanique, offre une variété de « tapas » à partager entre les convives. Fruits de mer et coquillages sont à l’honneur: moules en escabèche, tartare de pétoncles, sardines et encornets farcis. Pour les amateurs de viande, il y a un jambon sec espagnol sur le comptoir et le tartare de bœuf est hors pair.

Si vous n’avez pas eu de place, allez noyer votre chagrin de l’autre côté de la rue au bar/restaurant Obladee, spécialisé dans le vin au verre et dans les petits assiettes (fromages et charcuteries).

Mes tables préférées

Alors, après des semaines à arpenter les rues d’Halifax, à essayer ses restaurants, où bien manger à Halifax? Très bien, même? J’ai choisi deux restaurants:

Halifax
The Bicycle Thief

 

Le Bicycle Thief. 

Situé directement sur le quai, le Bicycle Thief offre une belle vue du port d’Halifax. Le menu est d’inspiration italienne et idéal pour les amateurs de pâtes. La cuisine est soignée et les portions généreuses. Le chowder de poisson, crémeux à souhait est généreux en crevettes, homard, églefin, pétoncles.

Et que dire du hamburger + frites!! Un plat monumental, absolument délicieux, tendre, avec des frites croustillantes saupoudrées de cristaux de sel de mer. Et pour dessert, surtout ne pas manquer ce qui est, à mon avis, la meilleure tarte à la noix de coco, un délice d’onctuosité et de saveur.

(Je vous recommande, par contre, d’y aller le midi, car le soir le niveau de bruit est affolant)

The Canteen.

Un jour, nous avons décidé de traverser le port en traversier pour nous rendre à Dartmouth. On pense que cette petite ville est à la traîne de sa grand voisine… mais pas du tout! Dartmouth  vaut la promenade et le traversier est une charmante façon de s’y rendre. On accoste à Alderney Landing où se trouve un marché fermier du vendredi ou dimanche après-midi. Une succursale de Noggins Corner, un des plus gros marchés de la Vallée y est ouvert toute la semaine.

manger à Halifax
The Canteen

A quelques minutes à pied du débarcadère, se trouve la rue Portland et The Canteen. L’endroit est sobre dans sa décoration mais chaleureux et plein de charme. Le personnel est très attentif et d’une grande efficacité. Quant à la cuisine, elle est raffinée et abondante. Tout est fait sur place sous la direction d’une cheffe québécoise impressionnante.

Nous y avons déjeuné et soupé. Des oeufs Benny au croque-monsieur en passant par le sandwich « gueule de bois » et les fèves au lard, tout était délicieux et copieux. Le soir, huîtres grillées, ravioles au homard et pétoncles sur risotto nous ont charmés. Une cuisine hors pair, digne des plus grands restaurants.

Et ce n’est qu’un avant-goût

Bien manger à Halifax? Tout un programme … Une seconde virée gourmande s’impose, peut-être?

(vous utilisez Pinterest? Merci d’épingler)

manger à Halifax

 

5 comments

  1. Bravo René pour nous avoir fait découvrir ce formidable patrimoine culinaire d’Halifax-Darmouth. Juste à te lire, ça nous met l’eau à la bouche et on a envie d’y aller, tout de suite! J’espère que tu continueras à écrire pour nous faire découvrir les bonnes tables partout en Atlantique. Merci René pour nous avoir partagé ton savoir et continue à nous faire saliver! xox

  2. Oui Halifax a bien évolué depuis le temps du Cameo restaurant sur La rue Spring Garden et le Restaurant Chez Jean sur la rue Barrington, c’était en 1958-59. Merci à René Enguehard pour sa revue impeccable et gourmande!

Qu'en pensez vous ?