Chargement en cours…
Ébéniste terre-neuvien

Terre-Neuve, en relief et en couleurs

Ébéniste terre-neuvien

L’amour mène parfois bien loin de chez soi! Pour preuve, Marc Brossard, ébéniste de passion et de profession, natif de la région d’Ottawa, qui a délaissé l’Ontario pour suivre la demoiselle de son cœur jusqu’à Comfort Cove, sur la côte nord de l’île de Terre-Neuve, près de Lewisporte. C’était il y a 7 ans. Clairement, l’artiste ne regrette pas son choix.

Ébéniste terre-neuvien

On a acheté un acre de terrain, face à l’océan, et j’ai construit ma maison, tout au complet; maison garage, remise, j’ai tout fait moi-même.

Une fois ces travaux réalisés, Marc s’est trouvé bien inspiré par l’environnement de sa province d’adoption. Maintenant que sa maison est terminée, il accepte de prendre  quelques chantiers de rénovation et il consacre le reste de son temps à l’expression artistique.  

L’inspiration est partout

la mer, la nature sauvage, les couleurs tranchées des paysages lui inspirent des œuvres qui sont à la fois colorées et ludiques. Par la sculpture du bois (du bois de récupération) et par la peinture, il révèle les paysages de la province, les maisons typiques de Saint-Jean de Terre-Neuve, ou encore des monuments iconiques comme la Tour Cabot.

Ébéniste terre-neuvien

Bien sûr, c’est la nature qui prédomine: baleines, iceberg, la mer dans tous ses états. Parfois, au centre d’une oeuvre, Marc Brossard, ajoute une pierre polie par les vagues et récoltée au hasard de ses promenades sur le bord de mer. Il les insère dans les différents éléments de bois qui composent chacune de ses sculptures, comme une pépite précieuse du sol même de l’île de Terre-Neuve.

Ébéniste terre-neuvien

Une idée venue de loin

Quand je l’interroge sur la composition de ses œuvres, il me révèle que si ses sujets sont locaux, la construction même des œuvres, leur structure, est inspirée de quelque chose qu’il a vu à l’autre bout du monde: au cours d’un voyage il a découvert, sur le site de Macchu Pichu, au Pérou, une méthode de construction basée sur un savant agencement de pierres sans aide de mortier. Intrigué, il se sert du même concept pour ses œuvres.

Et puis, certaines de ses sculptures sont très originales, en ce qu’elles offrent deux visions d’un même paysage: de jour, et de nuit!

J’ai rencontré Marc Brossard au Festival Folk de Saint-Jean de Terre-Neuve, sous la tente des artisans. Habitué à être le seul francophone de Comfort Cove à des kilomètres à la ronde, il avait l’air aussi surpris de rencontrer une Franco-terre-neuvienne que j’étais de le découvrir. Artisan reconnu par l’association provinciale des artisans, il a été une des merveilleuses rencontres de ce rendez-vous estival. Il sera de retour à Saint-Jean de Terre-Neuve pour la foire artisanale de Noël. C’est un rendez-vous!

Comfort Cove, Terre-Neuve-et-Labrador

2 comments

  1. Je suis la tante de Marc la sœur de son père. Je suis ravie que vous ayez su découvrir cet homme artiste.
    Le connaissant bien j’ai également su apprécier cet homme d’une belle candeur et de grand talent.
    Merci de savoir reconnaître celui que l’on aime depuis toujours.

Qu'en pensez vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :