Chargement en cours…
Francophonie du Canada Attlantique

La Francophonie atlantique

En ce 20 mars 2018 – journée internationale de la Francophonie – nous entamons avec vous la belle aventure de l’Heure de l’Est. La date du lancement n’a pas été choisie au hasard (vous vous en doutez bien!) puisque c’est bien la langue française qui nous réunit au-delà des kilomètres qui nous séparent. Avoir le français en partage donne une force peu commune à notre région qui réunit deux pays et cinq provinces canadiennes

La force de la Francophonie atlantique c’est 4 sièges autour de la table des chefs d’états et de gouvernements de l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie), soit la France (Saint-Pierre et Miquelon), le Canada, le Nouveau-Brunswick et le Québec (Îles de la Madeleine).

Force Francophone atlantique
Les organisations non-gouvernementales de la Francophonie, 2010

Quelques chiffres

La Francophonie atlantique, c’est aussi:

  • Environ 300 000 francophones (et ça ne comprend pas les locuteurs francophones, toutes ces sympathiques personnes qui aiment notre langue, l’ont apprise en classes d’immersion et qui généralement se fendent en quatre pour vous servir en français au magasin ou au restaurant)
  • 2 universités: l’Université de Moncton (et ses trois campus à Moncton, Shippagan et Edmundston) et l’Université Sainte-Anne (et ses 5 campus à Pointe de l’Église, Halifax, Tusket, Petit de Grat et Saint-Joseph du Moine, en Nouvelle-Écosse)
  • 2 collèges communautaires, le CCNB au Nouveau-Brunwick et le Collège de l’Île, à l’Île du Prince-Édouard
  • 1 Cegep, le Cégep de la Gaspésie et des îles de la Madeleine
  • 1 lycée, le Lycée Émile Letournel de Saint-Pierre et Miquelon
  • 131 écoles françaises, dont plusieurs centres scolaires et communautaires

Communications

Au niveau des communications, la force de la Francophonie atlantique, c’est :

  • Radio-Canada (Acadie et Îles de la Madeleine)
  • France Télévision (SPM 1ère)
  • 18 radios communautaires
  • Un journal quotidien, L’Acadie Nouvelle
  • 6 journaux hebdomadaires
  • Un journal municipal, l’Écho des Caps, à Saint-Pierre et Miquelon

Culture et patrimoine

Francophonie atlantique
Tintamarre de Miquelon

Pour ce qui est du domaine de la culture et du patrimoine, les pages de notre magazine ne suffiraient pas! Salons du livre, festivals en tous genres, librairies, bibliothèques, troupes théâtrales, cinéastes, auteures, centres culturels, salles de spectacles, artistes, ateliers d’artisans, maisons d’édition, partout l’énergie créatrice explose et nous lui donnerons beaucoup de place dans ce magazine.

Économie

Enfin, on compte dans la région de l’Heure de l’Est.org des dizaines de chambres de commerce francophones, une Chambre d’agriculture, de commerce, d’industrie et de l’artisanat (Saint-Pierre et Miquelon), des réseaux de développement d’affaires (comme les RDÉÉ), des dizaines de municipalités, des centaines d’organismes bénévoles à but non lucratif et des entreprises en tous genres qui trouveront aussi leur place à la vitrine de l’Heure de l’Est.org

Francophonie du Canada Attlantique
En visite à Saint-Pierre et Miquelon

Bref si, sur votre île, votre coin de pays ou votre quartier, vous vous sentez parfois isolés, L’Heure de l’Est.org est là pour vous faire découvrir cette richesse francophone, encourager les échanges et pour vous rappeler que l’Union fait la force.

 

Qu'en pensez vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :