Chargement en cours…
la joie de la lecture

La joie de lire et de faire lire

Il était une fois un auteur français du nom d’Alexandre Jardin qui eut une idée simple, mais à laquelle personne, semble-t-il, n’avait encore pensé: demander aux aînés de partager leur amour de la lecture avec les enfants. Ainsi naquit, en 1999, l’association Lire et faire lire. Ce jour-là, 120 auteurs français se penchaient, avec émerveillement, sur son berceau. Et la réussite du nouveau-né est devenue, si l’on peut dire, planétaire!

 

la joie de la lecture
Alexandre Jardin

Éveiller la joie de la lecture

En ce début de saison des salons du livre, alors que des milliers d’enfants vont se presser aux stands de nos éditeurs, rencontrer nos auteurs et plonger, tête la première, dans la lecture, le moment est idéal pour parler de Lire et faire lire.

En avril 2009, Alexandre Jardin, auteur français bien connu, est invité d’honneur du Festival littéraire Frye à Moncton-Dieppe au Nouveau-Brunswick. Les auteurs y font généralement des lectures de leur oeuvre du moment, mais l’auteur, lui, choisit de présenter son association Lire et faire lire qui a déjà, derrière elle, près de 10 ans de succès en France.

Le concept porté par l’auteur séduit et, en octobre de la même année, dans le cadre du salon du livre de Dieppe, un groupe de bénévoles annonce le lancement de Lire et faire lire Acadie. En cette première année de l’association, le mouvement prend son élan dans la région de Moncton, à l’école Champlain, puis se propage à une cinquantaine d’écoles de la province.

Le concept

L’idée est simple, mais structurée. Il faut d’abord bien comprendre que le rôle des aînés n’est pas d’enseigner la lecture, mais bien de transmettre le goût des livres et de la lecture. Et il est également essentiel que les aînés qui participent au projet vivent une expérience enrichissante.

Cela suppose donc que se créée une relation soutenue entre le bénévole et les quelques jeunes qu’il ou elle rencontre. Voici, comment ça marche, tel qu’expliqué dans le guide du projet:

 

Chaque semaine, les aînés rencontrent bénévolement des petits groupes d’enfants dans une démarche de lecture axée sur le plaisir de lire et la rencontre entre les générations. Les bénévoles s’engagent pendant une période de dix semaines à la fois, à raison d’une trentaine de minutes par semaine. La lecture se fait toujours en dehors des périodes d’enseignement. Les groupes de deux à six enfants, choisis par leur enseignant(e), participent au projet. Ce sont les mêmes enfants qui assistent à toute une session de dix semaines afin de développer également des liens intergénérationnels qui contribuent au succès de Lire et faire lire Acadie.

 

Comment devenir bénévole

Si vous avez plus de 50 ans et du temps libre durant la journée, vous êtes susceptibles de participer. Que ce soit en France, au Québec, en Acadie, le processus est le même: vous exprimez votre intérêt, un responsable de l’association vous contacte, puis, si affinités, vous déterminez ensemble où et quand vous pourrez vous lancer dans l’aventure.

Depuis sa création, il y a dix ans, Lire et faire lire Acadie a déjà motivé 300 bénévoles à prendre part à ses initiatives, mais il en faudrait encore plus: au Nouveau-Brunswiwck, 11 écoles sont toujours en attente de bénévoles.

la joie de la lecture
Marguerite Maillet et son groupe de lecture

Pour cette année anniversaire, la marraine néo-brunswickoise de Lire et faire lire Acadie n’est nulle autre que Marguerite Maillet, enseignante à la retraite, créatrice de la maison d’éditions de livres jeunesse, Bouton d’Or Acadie et infatigable bénévole!

Marguerite parle de cette expérience comme des moments les plus précieux de sa vie actuelle, elle qui ne se lasse jamais du regard neuf et émerveillé que les enfants posent sur la magie des histoires et des livres.

Lire et faire lire Acadie publie un bulletin d’information qui donne une bonne idée des activités de l’association durant l’année, l’Association française publie, elle aussi, ses activités et il en va de même pour l’association du Québec.

Partager la joie de la lecture:

J’ai découvert  » Lire et faire lire  » par hasard. Il m’a semblé alors qu’un devoir m’attendait. Je suis heureux de pouvoir apporter, je l’espère, quelque chose aux petits de six à neuf ans qui me le rendent bien, même quand ils ne sont plus dans mon orbite de lecture.

 

Un de mes beaux souvenirs relatifs à mes présentations de livres aux jeunes est ma rencontre avec un élève de 8eannée lors d’un Salon du livre. Il m’a confié que ma visitedans sa classe, il y a de cela plusieurs années, avait été l’élément déclencheur qui l’a inspiré à lire un livre par semaine.

Lire et faire lire chez vous?

la joie de la lecture
Librairie Pélagie, Caraquet

Vous avez une association Lire et faire lire dans votre coin de région? Dites-le nous! 

Vous aimeriez lancer une association Lire et faire lire? Suivez les liens de cet article et vous trouverez tous les renseignements nécessaires pour vous lancer. Sinon, contactez-nous directement.

Vous savez à quel point on aime, à l’Heure de l’Est, à la fois les livres ET les idées rassembleuses qui ont le potentiel de s’étendre à tout le territoire, alors si cet article pouvait susciter des vocations, ce serait merveilleux, et on en parlerait avec plaisir!

 

 

(Vous utilisez Pinterest, merci d’épingler…)

2 comments

Qu'en pensez vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.