Chargement en cours…
opération nez rouge péninsule acadienne

Opération Nez Rouge: bénévoles au volant

Nez Rouge péninsule acadienne
La bannière d’Opération Nez Rouge

Nous sommes tous très familiers avec le dilemme des fêtes: Boire ou conduire, il faut choisir. Qui va donc prendre le volant à la fin de la soirée? Qui va boire de l’eau, pendant que tout le monde festoie? Ou alors, trouverons-nous un taxi? Pire encore, devrons-nous rentrer à pied? Dans sept provinces canadiennes, dont le Nouveau-Brunswick, il y a une autre solution: appeler Nez Rouge!!

L’opération Nez Rouge est née, en 1985, dans la ville de Québec. Il s’agit d’un service bénévole de raccompagnement à domicile qui, non seulement se charge de ramener les gens sains et saufs jusque chez eux, mais aussi de rapatrier leur véhicule!

Les « clients » donnent ce qu’ils peuvent pour le service et les fonds ainsi amassés servent à des opérations caritatives. Un cercle tout à fait vertueux!

Aujourd’hui, sept provinces canadiennes offrent le service à la saison des fêtes. Le Nouveau-Brunswick est la seule province atlantique à faire partie du programme, et ce depuis 2005.

Suivez notre collaborateur, Philippe Basque, bénévole Nez Rouge dans la Péninsule Acadienne, durant son service. Toutes les photos, sauf indication contraire, sont de Roger Lanteigne.

Une soirée à Opération Nez Rouge – Péninsule acadienne

Ce vendredi 13 décembre, les premiers bénévoles arrivent à la centrale au centre communautaire d’Inkerman vers 18 h pour préparer la salle pour le déroulement de la soirée. Il s’agit de la 5e soirée d’Opération Nez Rouge – Péninsule acadienne en 2019.

nez rouge - péninsule acadienne
Les bénévoles avec Rudy la mascotte

L’une des premières personnes sur les lieux est le coordonnateur à la formation des équipes, Pierre Arsenault. Quelques jours auparavant, il communique avec toutes les personnes qui seront en service lors de cette soirée. Il prépare tous les documents pour les bénévoles à l’accueil et à la sécurité : feuilles d’inscription des équipes, feuilles d’identification des équipes et documents d’information sur les escortes et les chauffeurs.

opération Nez Rouge
Rudy et Brahim Benhamed

Toute une logistique

La deuxième personne à arriver est Brahim Benhamed, président du comité organisateur et responsable technique en informatique, membre depuis le tout début.

Il est celui qui installe et connecte tout le système informatique de la centrale afin de bénéficier du logiciel d’Opération Nez Rouge.

Comme responsable de la soirée, il s’assure du bon fonctionnement de tous les départements : l’accueil des bénévoles, les équipes de raccompagnement, les téléphonistes et les techniciens.

Brahim reste toujours à la centrale, car s’il y a un problème avec le système informatique, c’est lui qui le règle.

Pas de ventres vides!

Arrivent ensuite les bénévoles qui accueillent les membres des équipes de raccompagnement, parmi eux J. Michel Godin qui est à sa 13e année de participation. Pour lui, c’est une implication bénévole très valorisante et c’est aussi un travail d’équipe enrichissant. Michel est tous les soirs à l’accueil et parfois, il va sur la route avec une équipe.

Opération Nes Rouge
Bénévoles à la cuisine

Ensuite, les bénévoles à la cuisine préparent le repas offert à tous les bénévoles, gracieuseté de différentes associations de la Péninsule acadienne, notamment des cinq clubs Richelieu qui sont les maîtres d’œuvre de l’opération depuis sa première édition. Ce sont eux qui bénéficieront des fonds amassés par l’Opération Nez Rouge afin de financer une partie de leurs activités pour la jeunesse.

Agir d’abord sur le terrain

Opération Nez Rouge
Bernard Noël donne une formation

L’équipe de la mascotte est présente à toutes les soirées. Ils partent vers 18 h ou 19 h pour faire la promotion du service dans les fêtes privées de la Péninsule et dans les clubs et discothèques. Parfois, ils visitent 14 lieux différents en une seule soirée.

Viennent ensuite tous les membres des équipes de raccompagnement. Ce soir, nous sommes 18 équipes de trois personnes: Il y a une personne qui utilise sa propre voiture, un chauffeur qui conduit la voiture des clients et un partenaire qui s’occupe des documents.

Parmi les 54 personnes, ceux qui sont nouveaux doivent suivre une formation de 30 minutes.

Nez Rouge Péninsule acadienne

Philippe Basque en conversation avec Michel Jacob de CKRO

En plus, ce soir, la radio communautaire CKRO est sur place pour une émission spéciale. CKRO est partenaire officiel média depuis les débuts. Ce projet communautaire cadre bien dans son mandat. Michel Jacob, l’animateur, croit que l’opération aide à sensibiliser la population à être plus responsable face à la conduite en état d’ébriété.

Sur la route

Vers 22 h 30, les premières équipes partent pour raccompagner des individus en toute sécurité chez eux ou ailleurs pour continuer de fêter. Le service de raccompagnement est offert jusqu’à 3 h. Durant notre soirée, notre équipe fait quatre raccompagnements.

Notre premier appel vient de Tracadie et nous reconduisons une dame jusqu’à Caraquet. Elle est de très bonne humeur après la fête et contente de pouvoir retourner à la maison en toute sécurité.

Opération Nez Rouge
Crédit photo: Opération Nez Rouge

Par la suite, nous nous rendons dans différentes localités de la Péninsule : Paquetville, Ste-Rose, Ste-Irénée, Tracadie, Bas-Caraquet et Inkerman.

En somme, c’est une soirée agréable avec des gens avec les facultés affaiblies mais tous de bonne humeur et très heureux que le service de raccompagnement soit disponible dans la région.

D’autres raccompagnements sont plus compliqués. Parfois, les clients sont malades dans la voiture. Heureusement, on prévoit des sacs!

Serge Arsenault, qui fait toujours une soirée de bénévolat par année depuis 2009, se souvient que lors d’un raccompagnement, une personne a commencé à être malade en montant dans l’auto, à Tracadie, et jusqu’à son domicile, à Caraquet!

Pour nous, en ce vendredi 13, nous terminons notre soirée à 3 h 20. Certaines équipes finiront vers 5 h. Les derniers bénévoles à quitter la centrale sont ceux qui rangent le matériel, comptent les dons ramassés et nettoient la salle pour que tout soit prêt pour recommencer, dans quelques heures, le samedi soir.

De plus en plus populaire

Cette opération dans la péninsule acadienne en est à sa 15e édition. Gaétan Germain a été Président-coordonnateur de la première édition et il a continué jusqu’en 2015  (il est encore présent à plusieurs soirées). Depuis 2015, c’est Jean-Marie Boudreau qui lui a succédé et son travail de coordonnateur débute dès le mois d’août pour s’assurer du bon fonctionnement des onze soirées de novembre et décembre.

Le président d’honneur cette année est Jean-Charles Chiasson, pédagogue de profession, grandement impliqué dans la Péninsule depuis des années au sein de plus de 20 organismes dont la Fondation communautaire.

Au fil des années, le bilan de l’opération est éloquent:

nez rouge péninsule acadienne
Un bilan édifiant

Opération Nez-Rouge – Péninsule acadienne est très heureuse d’offrir ce service à sa population. Elle est toujours prête à accueillir des nouveaux bénévoles et à servir ceux qui demandent ses services pendant le temps des fêtes.

Péninsule Acadienne, Nouveau-Brunswick

(Vous utilisez Pinterest? Merci d’épingler!)

Qu'en pensez vous ?