Chargement en cours…
Art populaire maritime

L’art populaire maritime: la bouellerie Galandry

Ne cherchez pas le mot « bouellerie » dans le dictionnaire… vous ne le trouverez pas! Tout comme une jardinerie, une carterie ou une sandwicherie, le mot « bouellerie » est un néologisme qui signifie un endroit où on fabrique et vend des bouées en bois, des bouées dédiées autrefois au métier de pêcheur et aujourd’hui décoratives. Notre ami Philippe Basque y est allé avec enthousiasme. Suivons-le, parce que tout commence dans sa cour.

L’art du parterre

art poulaire
Bouée décorative

Depuis bien des décennies, les habitants de l’Atlantique ont trouvé des façons de montrer fièrement leurs traditions et leurs valeurs. L’une de ces façons, c’est l’art populaire du parterre.

Les gens ayant un talent en menuiserie ou en fabrication artisanale commencent par exposer leurs créations avec fierté un peu partout autour de leur propriété et surtout, bien en évidence, directement en avant de leur maison.

Ces dernières années, ce ne sont plus seulement ces artisans qui exposent leurs créations d’art naïf, mais tout le monde en général en achetant diverses décorations de fabrication commerciale. On fait des installations permanentes, mais également saisonnières, comme à Noël. Et on retire un plaisir à décorer notre propriété et à épater la galerie!

Une passion personnelle

art populaire
Dans le jardin de Philippe

J’ai moi-même cette passion pour l’art populaire! Ma passion, c’est les bouées de pêcheurs échouées sur nos plages.

À chaque journée de baignade, j’en profite pour faire une longue marche à la recherche de ces fameuses bouées que j’ajoute à ma petite collection.

Ma propriété est située sur le bord d’une rivière et je trouve que les bouées font une belle décoration à thématique marine dans ma cour arrière.

Ayant reçu comme cadeau d’anniversaire une belle bouée aux couleurs de l’Acadie, une visite à la Boueillerie Galandry s’imposait lors de mes vacances.

Direction le sud-est du Nouveau-Brunswick, le long du littoral acadien.

 

Des bouées partout!

En passant par Barachois (note de la rédaction: profitez-en pour vous arrêter à l’Église historique de Barachois, site d’un merveilleux festival musical) , on se rend à Robichaud et on aperçoit à partir de la route la jolie remise avec ses centaines de bouées en bois multicolores accrochées tout autour. Une magnifique girouette avec un navire à voile trône au-dessus.

Bienvenue à la Boueillerie Galandry,  où on continue de fabriquer à la main des bouées décoratives. Les visiteurs sont gentiment accueillis par Paul Gallant et Noëlla Landry. Ils ont commencé à faire des bouées artisanalement une vingtaine d’années passées. Aucun d’eux ne pêche commercialement, mais des membres de leurs familles sont ou ont été pêcheurs. Pour donner un nom à leur atelier, ils ont combiné leurs deux noms de famille = Galandry.

Paul et Noëlla achètent des bûches de cèdre blanc d’Amérique de huit pieds de long qu’ils coupent d’une certaine longueur, puis ils enlèvent l’écorce.

À l’automne, Paul les coupe pour leur donner leur forme finale, comme les pêcheurs faisaient bien des années passées.

L’artisan au travail

Les bouées sont laissées dans l’atelier pour qu’elles sèchent durant un an. Malgré cela, il arrive que le bois craque provoquant une fente dans la bouée, mais c’est tout à fait normal.

Ensuite, il les sablent pour leur donner un fini bien lisse. Paul ou Noëlla appose une couche d’apprêt pour finalement les peindre de différentes couleurs.

Les temps changent

Jusque dans les années 1960, les pêcheurs utilisaient des bouées de bois. Par la suite, le polystyrène (la mousse, si vous préférez) est arrivée sur les marchés et les pêcheurs ont préféré ce matériel, plus léger. Aujourd’hui, ils peuvent choisir entre le polystyrène ou le plastique.

En ce qui concerne le câble (la ligne), à la Boueillerie Galandry on utilise de la corde de bois ou de manille tandis qu’aujourd’hui, les pêcheurs utilisent du câble de nylon.

Au début, la Boueillerie Galandry produisait des bouées aux couleurs des pêcheurs locaux, chaque pêcheur ayant sa couleur pour repérer ses bouées sur la mer. Après quelques années, on a créé des bouées aux couleurs de l’Acadie et aujourd’hui, on peut aussi ajouter n’importe quel logo.

La décoration actuelle reflète les goûts et les intérêts des clients. Lors de notre visite, on a vu une bouée aux couleurs du Canada, de l’Allemagne, des Maple Leafs de Toronto ou de personnages de super-héros!

(Par exemple, sur cette photo, on trouve une bouée avec la Fleur de Lys pour touriste québécois et patriote, une bouée pour les fans de l’équipe de hockey sur glace de Toronto et le drapeau canadien. Note de l’Heure de l’Est)

Pour faire la feuille d’érable représentant le Canada ou pour faire l’étoile de l’Acadie, la Boueillerie s’est fait faire une étampe en fer pour marquer ses bouées au fer rouge.

Au gré des voyages

art populaire maritime
Pour passer commande

En se promenant autour de l’atelier, on remarque différentes formes de bouées parce que les pêcheurs n’utilisent pas toujours la même forme. En voyageant à travers les Provinces maritimes, le couple a souvent vu des bouées dans des marchés, chez des antiquaires ou des ventes de garage. Paul nous signale d’ailleurs qu’il est très rare aujourd’hui de trouver des bouées en bois étant donné que les pêcheurs ne les utilisent plus depuis plus de 60 ans. Lors de ses tournées en Nouvelle-Écosse, dans la région de Mahone Bay ou Lunenburg, il achète de véritables bouées de bois datant d’avant 1950 qu’il ajoute à sa collection.

Si vous voulez une bouée, il suffit de vous rendre sur place à Robichaud, entre Barachois et Cap-Pelé (voir la carte au bas de l’article), pour visiter la Boueillerie Galandry.

Mais si c’est impossible et si vous voulez passer une commande spéciale, envoyez votre demande par courriel (voir étiquette, photo de gauche) et quelques jours après, votre bouée sera prête.

La Bouellerie Galandry, un endroit à découvrir!

Et pour Voir Paul et Noëlla à l’oeuvre, ne manquez pas ce petit vidéo :  (Crédit: Simon Delattre, Acadie Nouvelle)

Galandry, Robichaud, NB

 

(Vous utilisez Pinterest? Merci d’épingler)

3 comments

  1. très belle idée de déco et bonne façon de perpétuer un patrimoine !
    dans quel bois étaient façonnées les bouées avant le polystyrène et autre matière moderne ? merci 🙏 🙂

    1. L’article explique quel bois utilise la bouellerie Galandry, je suppose qu’autrefois, on utilisait ce qui était disponible dans l’environnement immédiat!

Qu'en pensez vous ?